L'Hex

Berlin : la nouvelle Paris pour les créateurs?

Mots par Sally Mclennan / Photos tirées de guardian.co.uk, moma.org, Wikipedia.co.uk, pablo-ruiz-picasso.net et theinspirationroom.com

De tout temps, Paris a été la capitale du monde pour les arts et la culture. Peu à peu, Paris a vu la naissance de plusieurs mouvements, et par conséquent est devenue célèbre pour beaucoup de secteurs différents de l’industrie des arts et de la culture. Elle a vu le début et la croissance de la haute couture, et des marques telles que Chanel, Yves Saint Laurent et Hermès dominant encore le monde de la mode aujourd’hui. Elle a vu la grande congrégation des écrivains du monde entier Oscar Wilde, George Orwell, F. Scott Fitzgerald et Ernest Hemingway, Paris étant devenue pour eux une destination indispensable à leur vie et leur inspiration. Elle a vu le plus grand mouvement artistique que le monde de l’art ait connu, avec la naissance de l’impressionnisme et du postimpressionnisme, du fauvisme, du cubisme, du dada et du surréalisme ; pour lesquels les artistes Matisse, Picasso, Braque et Dali sont venus rechercher leur muse. Paris est une ville qui abonde d’histoire culturelle.

1727

Cependant, à cause des avancées technologiques et donc dans un monde de plus en plus connecté à l’échelle internationale, il y a à présent plus d’une capitale créative. Aujourd’hui, les villes de New York et Londres participent contre Paris pour dominer la scène des arts, de la mode et de la culture. Plus récemment, Berlin a joint la compétition, et on peut dire que Berlin les dépasse.

guardian.jpeg

Ces dernières années, le coût de la vie a explosé dans ces villes, au point que l’indépendance financière des créateurs baisse alors que le loyer monte. De plus, à Paris, la commercialisation s’est installée sur la scène artistique, et Montmartre est un bon exemple. C’était un quartier où Picasso expérimenta le mouvement cubiste et où il a peint le chef-d’œuvre « Les Demoiselles d’Avignon » ; où Monet, Dali et Van Gogh trouvaient leur inspiration dans leurs ateliers ; et près d’où le notoire Moulin Rouge a été fondé. Aujourd’hui, c’est un point de repère pour les milliards de touristes, les pickpockets et les escrocs, et les caricaturistes qui s’y attardent toute la journée, gagnant leur vie grâce à des « peintures » qui manquent de passion et d’éclat.

moma.jpg

Évidemment, la scène artistique est encore florissante, mais la plupart des créations ne sont pas commercialisées, et cela peut être très exclusif. En raison du prestige que maintient cette scène, c’est souvent très difficile pour les nouveaux artistes et créateurs de débuter, se débrouiller et s’adapter. Cette exclusivité, ainsi que le manque d’indépendance financière pour ces créateurs, sont les raisons pour lesquelles Berlin devient maintenant le nouveau hub vibrant de l’Europe et du monde.

Berlin a une histoire turbulente et complexe. On connaît le conte des deux villes capitales, séparées physiquement par un mur qui maintenant est un symbole iconique, et séparées par des valeurs conflictuelles politiques, sociales et culturelles, de façon erratique combinés à une capitale elle-même en conflit. Ces choses considérées, malgré le processus inévitablement lent d’unité physique de la capitale, le mélange des valeurs est devenu un facteur encourageant la montée d’intérêt et du mouvement des créateurs dans ce centre créatif émergent.

theinspirationroom

A Berlin, il y a une ambiance d’ouverture d’esprit. Aujourd’hui, il y a certainement un sens d’ouverture politique. De plus, en raison du lent processus pour rétablir la capitale, le coût de la vie est très bas. Ceci, combiné avec l’ouverture esprit et politique grâce au mélange des valeurs, crée un environnement d’autonomie financière et de liberté d’expression idéales. Cette combinaison crée une chance d’expérimenter des idées nouvelles sans se sentir limité. Berlin a été cultivée pour être une utopie pour les créateurs jeunes et bien partis, car il n’y a pas un mouvement spécifique auquel on doit adhérer, on n’est pas marginalisé par les styles dont la société a l’habitude.

Il est évident que Paris domine le monde des arts et de la créativité. Cependant, Berlin, spécifiquement pour notre génération qui devient de moins en moins accueillante dans les villes de Paris, New York et Londres et leur exclusivité, c’est l’utopie artistique pour eux ; et la question posée devrait être considérée en pensant au futur des arts.

Publicités
Cette entrée a été publiée le novembre 30, 2015 à 23:00. Elle est classée dans Art et taguée , , . Bookmarquez ce permalien. Suivre les commentaires de cet article par RSS.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :